EU Modex

La Belgique reçoit l'aide européenne en renfort après des inondations

Exercice catastrophe européen EUBelmodex dans la région d'Anvers

Des impressionnantes inondations ont eu un impact énorme sur la Belgique, les Pays-Bas et le Nord de la France, entraînant des situations dangereuses dans les environs de certaines entreprises du Port d'Anvers et dans un hôpital. Pour pouvoir faire face à cette situation de grande ampleur, les autorités belges ont demandé l'aide européenne en renfort. Cette catastrophe n'était heureusement pas réelle, mais bien le scénario de l'exercice européen EUBelmodex. Cet exercice, organisé dans le cadre du mécanisme européen de Protection civile, a eu lieu du 6 au 9 mars dans la région anversoise.

300 participants

L'exercice européen EUBelmodex 2015 a été financé par la Commission européenne et s'inscrit dans le cadre du ‘Union Civil Protection Mechanism’: un accord de coopération visant à fournir une assistance en cas de catastrophe à l’intérieur ou à l'extérieur des frontières européennes. Pendant l'exercice, des équipes d'intervention et des experts en coordination de plusieurs pays européens sont entrés en action : Belgique, Autriche, Portugal, Allemagne, Italie, Lettonie, Lituanie, Suède, Bulgarie et Slovaquie.

Au total, 300 personnes ont participé à cet exercice réparti sur 5 sites.

L'organisation était assurée par une équipe internationale composée de plus de 20 pays, sous la houlette de la Direction générale de la Sécurité civile belge, avec la pleine implication du Service Planification d'urgence des services fédéraux du gouverneur d'Anvers, de la Ville d'Anvers et de nombreux partenaires locaux. C'est déjà la deuxième fois qu'Anvers accueille un tel exercice européen. En effet, en 2013, le Port d'Anvers était le théâtre d'un déploiement international similaire.

Solidarité internationale

Les inondations menaçaient notamment l'entreprise ATPC du Port d'Anvers. L'équipe autrichienne qui, forte de ses 38 membres, était la plus importante délégation étrangère, a été mobilisée sur le site de l'entreprise pour des travaux de pompage. L'eau a été pompée avec un débit de 31.000 litres par minute et devait être transportée ensuite via des tuyaux sur une distance de plusieurs centaines de mètres. La mise en place rapide d'une telle installation sur le terrain d'une raffinerie et la collaboration avec la Protection civile belge ont constitué une véritable gageure pour l'équipe autrichienne.

Pendant sa visite du site ATPC, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a souligné l'importance de tels exercices internationaux : "Lors de catastrophes à grande échelle, la solidarité internationale est primordiale, et nous devons pouvoir compter sur nos collègues européens pour protéger nos concitoyens. Dans de tels moments, une expertise de pointe doit être mobilisée et coordonnée rapidement et efficacement."

Pilotage conforme à la politique fixée

L'ensemble des interventions des équipes étrangères a été coordonné par la ‘European Union Civil Protection Team’ (EUCPT). Les décisions politiques nécessaires ont été prises pendant le comité provincial de coordination, sous la direction de la gouverneure Cathy Berx. Tout comme pour les services opérationnels sur le terrain, la coopération avec les partenaires internationaux a constitué un objectif d'entrainement au niveau politique.

Evaluation

Il est évidemment encore trop tôt pour procéder à une évaluation de cet exercice catastrophe à grande échelle. Ilse Van Mechelen, Exercise Director, dresse toutefois déjà un premier bilan : "Les scénarios étaient très motivants pour les équipes européennes et les partenaires locaux. La possibilité de s'exercer sur des sites pétrochimiques réels et dans un hôpital opérationnel est unique. Les premières réactions des participants étaient d'ores et déjà enthousiastes. Collaborer dans un contexte international constitue dans tous les cas un enrichissement personnel et une extraordinaire opportunité."

Au cours des mois à venir, des évaluations approfondies suivront et les procédures et processus seront adaptés le cas échéant. Les expériences tirées de cet exercice seront également partagées et abordées avec d'autres partenaires en Belgique et à l'étranger.

Anne Baetens (Chef de projet EU Modex) de la Direction générale Sécurité civile belge ne cache pas sa satisfaction : "EUBelmodex a été une occasion exceptionnelle pour démontrer l'implication active de la Belgique et de la Sécurité civile belge dans le cadre du European Civil Protection Mechanism. Les services fédéraux du gouverneur d'Anvers, la ville d'Anvers et les partenaires locaux ont été des hôtes de qualité qui ont permis aux équipes locales, régionales et internationales de vivre des expériences d'apprentissage très motivantes. L'intégration de l'aide d'autres Etats membres dans notre structure de gestion de crise a été une réussite, et la collaboration entre les pays européens a été améliorée. J'ai entendu que tous les participants étaient rentrés fatigués, mais très satisfaits, riches de nouvelles expériences et idées."

Du côté belge, les partenaires suivants ont participé à l'exercice : DG Sécurité civile et DG Centre de crise (SPF Intérieur), les unités de la Protection civile, le Service Planification d'urgence des services fédéraux du gouverneur d'Anvers, le Service Planification d'urgence de la Ville d'Anvers, la zone d'incendie Anvers, la zone d'incendie Rand, la commune d'Edegem, la Défense, la Havenbedrijf Antwerpen, le SPF Santé publique, la police (locale et fédérale), plusieurs responsables de la communication et l'Université d'Anvers. En outre, les entreprises suivantes ont également collaboré à l'exercice : ATPC, Lanxess Rubber Zwijndrecht, 3M Zwijndrecht et UZA Edegem.

Mécanisme européen de protection civile

Le mécanisme européen de protection civile assure le cadre légal et opérationnel d’’assistance au niveau de la protection civile européenne, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de l’Union. Un nombre impressionnant de cas urgents survenus ces dernières années, à la fois au sein de l’Union européenne que dans les pays tiers, ont incité à la mise sur pied de ce système de solidarité européen et à l’activation de ce mécanisme. Par conséquent, de nombreux modules et d’experts en protection civile ont été déployés dans ce cadre, de manière coordonnée et rentable.

 

EU Modex

Les Modules d’exercices de la protection civile européenne (EU Modex) visent surtout à tester les modules et entraîner les experts de la protection civile UE mis à disposition par les Etats membres participants, afin de les préparer aux opérations internationales menées dans le cadre du mécanisme européen de protection civile.

Aperçu des différents lots :

Lot 1 :5 exercices exercices de simulation (table top)
Lot 2 :3 exercices d’entraînement et test des modules Water Purification (WP), High Capacity Pumping (HCP) et Chemical, biological, radiological, et nuclear Detection and Sampling  (CBRN), ainsi que les EUCP-Team expert
Lot 3 :3 exercices d’entraînement des  équipes Urban Search And Rescue (USAR), de la EUCP-Team et des experts TAST

 

 

Lot 2

Le lot 2 du Cycle de modules d’exercices 2013-2014 prévoit la conception, la planification, la direction et l’évaluation de trois exercices de High Capacity Pumping (HCP), Water Purification (WP), Chemical, biological, radiological, and nuclear (CBRN) Detection and Sampling et experts d’une European Civil Protection Team (EUCPT). Ces exercices seront organisés dans six pays, entre octobre 2013 et octobre 2014.
La philosophie générale qui sous-tend ce projet vise à fournir aux Etats participants toute une série de modules d’exercices réalistes et de qualité supérieure, qui leur permettront de tester la coopération UE et se rendre compte de la complexité politique et opérationnelle de la réaction internationale en cas de catastrophe. En effet, il importe au plus haut point d’améliorer en permanence la capacité de réaction et la réponse en cas de catastrophes grâce à l’organisation d’exercices sur le terrain pour les modules de la protection civile et les experts en protection civile européenne. Ces exercices permettront d’aboutir à une réponse plus efficace grâce aux tests des normes convenues ou de la coopération, tout en renforçant l’interopérabilité entre modules.

Ces exercices sont agencés autour de thèmes tels que l’interopérabilité, les procédures courantes et la communication, et seront intégrés aux dernières évolutions des procédures, y compris le Host Nation Support. Les objectifs nationaux seront fixés en étroite collaboration avec les modules participants et seront implémentés en conséquence dans les modules d’exercices sur le terrain.

 

Calendrier

DateSite
25 -28 octobre 2013Belgique : port d’Anvers
21 – 25 mars 2014Croatie : région de Zagreb
26 – 30 septembre 2014Luxembourg : région globale Schengen (frontière entre la France et l’Allemagne)

 

 

Le consortium

Les modules 2013-2014 d’exercices sur le terrain dans le cadre du Mécanisme de protection civile, EUModFX (lot 2) sont organisés par un consortium de six autorités nationales de protection civile des Etats participants et une société privée, sous la houlette de la Direction générale Sécurité civile belge :

Belgique

the Directorate-General for Civil Protection (DGCP)

Direction générale Sécurité civile (DGSC)

France

the Directorate-General for Civil Protection and Crisis Management (DGSCGC)

Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC)

Allemagne

the Federal Agency for Technical Relief (THW)

Agence fédérale pour le secours technique (THW)

Croatie

the National Protection and Rescue Directorate (DUZS)

Direction nationale de protection et sauvetage (DUZS)

Luxembourg

the Emergency Services Administration (ASS)

Administration des services de secours (ASS)

emergency.lu

Slovénie

the Administration for Civil Protection and Disaster Relief (URSZR)

Administration de Protection civile et secours en cas de calamités (URSZR)

Synergies

Synergies International Consulting s.p. Slovenia

Les partenaires impliqués collaborent étroitement avec la Commission européenne.

 

Participation

Comment participer ?

Les invitations ont été envoyées à l’ensemble des autorités nationales compétentes, qui sont chargées de diffuser les informations nécessaires et recueillir les candidatures.

Pourquoi participer ?

L’objectif global de ces exercices consiste à préparer les modules et les experts aux opérations internationales menées dans le cadre du mécanisme européen de protection civile.

Objectifs spécifiques des exercices :

  • Tester les instructions relatives au rapportage ou aux méthodes de travail, ou la chaîne de commandement opérationnel entre le terrain, les centres opérationnels nationaux et le Emergency Response Centre (ERC)
  • Améliorer la coopération opérationnelle entre les modules des pays participants  et l’EUCPT, grâce à un échange formel et informel
  • Tester la coordination de l’assistance au niveau de la protection civile européenne, conformément aux règles et règlements établis, aux méthodologies et directives internationales, afin d’aboutir à une entente commune au niveau de la coopération opérationnelle et accélérer la réponse.
 

Contact

Pour de plus amples informations relatives au lot 2 du EUModfx, veuillez envoyer un e-mail à anne.baetens@ibz.fgov.be.

 

  Financé par la Commission européenne