Sur la sécurité civile

Qui sommes-nous ?

La Direction générale Sécurité civile fait partie du Service public fédéral Intérieur. 1950 collaborateurs travaillent dans notre direction générale :

  • 150 au sein de la direction centrale à Bruxelles
  • 450 agents opérationnels et 650 de volontaires au sein des unités opérationnelles de la Protection civile
  • 700 opérateurs et calltakers dans les centres d'appels urgents 112/100 et 101

Nos activités

La Direction générale Sécurité civile a pour vocation première la protection des citoyens et des biens en cas d'accidents, de calamités ou de catastrophes, avec pour finalité une société sûre et vivable :

 

 

 

 

 

  • Nos opérateurs et calltakers des centres d'appels urgents répondent 24h/24 et 7j/7 aux appels urgents destinés aux services de secours et la police. Quand l’appel le justifie, ils préviennent les services de secours concernés en leur donnant les informations nécessaires pour un intervention rapide et efficace.
  • Les agents des unités opérationnelles de la Protection civile distribuent des sacs de sable lors des inondations, recouvrent les toitures après les tempêtes, nettoient la pollution dans les rues, distribuent des berlingots d'eau en cas de pénurie d'eau, mais surtout recherchent des survivants après des explosions et tremblements de terre et apporte un appui technique spécialisé aux services d'incendie, à la police ou aux services médicaux lors des interventions en Belgique et à l'étranger.

La sécurité des opérationnels du terrain, les sapeur-pompiers et les agents des unités opérationnelles de la PC est notre préoccupation principale. Nos ingénieurs et experts examinent et testent en permanence des techniques novatrices et du nouveau matériel susceptible d'être utilisé par les services de secours.
Nous préparons avec les représentants des corps de pompiers le statut des pompiers et les règles d’organisation et de fonctionnement des services d’incendie et des pré-zones de secours.  Nos inspecteurs veillent par leurs visites aux services d’incendie au respect de la réglementation et leur donnent les conseils utiles pour un meilleur fonctionnement.

Les experts du Centre de connaissances pour la Sécurité civile (le KCCE) préparent des procédures opérationnelles standard sur base des besoins du terrain et en s’appuyant sur les retours d’expérience. Ils veillent avec les centres de formation (les « écoles du feu ») à améliorer la formation de base et permanente des opérationnels. 

Nos défis

Nous nous sommes fixés quatre objectifs prioritaires pour les cinq prochaines années :

  • Elaborer, mettre en œuvre et accompagner la mise en place des zones de secours.
  • Améliorer le fonctionnement des centres d'appels urgents 112 pour un traitement plus rapide et de qualité des appels urgents.
  • Moderniser le fonctionnement des unités opérationnelles de la Protection civile, pour que leurs prestations répondent aux attentes des services d'incendie, des autres services de secours et des autorités.
  • Continuer à améliorer la sécurité et la formation des opérationnels sur le terrain et les conditions de travail de nos opérateurs et calltakers.

Organes consultatifs

Plusieurs organes consultatifs ont été mis sur pied au sein de la Direction générale, pour que les pré-zones de secours, les unités opérationnelles de la Protection civile, les opérateurs et calltakers puissent apporter leur apport en idées, en énergie, en innovations dans nos missions concernant la préparation de la réglementation, l’achat du matériel, les procédures opérationnels, la formation

Personnel

Les comités de concertation de la Direction générale Sécurité civile sont composés d'organisations syndicales représentatives et de représentants de l'administration. Lors des réunions de ces comités, la concertation a lieu au sujet des aspects du statut des membres du personnel (à l'exception des aspects pour lesquels une procédure négociée est prévue). Tant pour les unités opérationnelles de la Protection civile que pour les centres d'appels urgents, un CIC (comité intermédiaire de concertation) a été mis en place. En outre, la Direction générale Sécurité civile organise régulièrement un Comité de concertation de base (CCB) pour chaque unité opérationnelle de la Protection civile ainsi que pour les centres d'appels urgents.

Différents comités de consultation provinciaux et un comité de consultation interprovincial ont spécialement été créés pour le personnel volontaire de la Protection civile.

  • Le comité interprovincial a pour mission de formuler propositions et conseils relatifs au statut ou aux conditions de travail du personnel volontaire.
  • Les comités provinciaux formulent quant à eux des propositions relatives aux problèmes organisationnels propres au personnel volontaire de leur province.

Matériel

La Commission d'achat formule des avis relatifs à l'achat de matériel roulant et des équipements de protection individuelle et collective. Ces avis portent sur les spécifications techniques à mentionner dans les cahiers des charges.
La Commission de sécurité ASTRID évalue si les nouveaux et grands travaux de construction et d'infrastructure proposés doivent être pourvus, pour des considérations de sécurité, de la couverture radio ASTRID pour les services de secours et de sécurité.

Formation

Le Conseil supérieur de la formation pour les services publics d'incendie est investi de plusieurs missions :

  • Soumettre au ministre des propositions relatives aux formations
  • Formuler un avis relatif aux projets de réglementation
  • Rédiger des rapports sur la qualité des formations organisées par les différents centres de formation

La Commission de programmation est chargée de :

  • Définir les besoins de formation
  • Formuler des avis relatifs au contenu des syllabus
  • Soumettre des propositions au ministre en ce qui concerne l'uniformisation des cours et des examens
  • Contrôler l'exécution des missions par le Comité de rédaction

La Commission des équivalences et des dispenses conseille le ministre au sujet des demandes d'équivalences de diplômes, cours ou brevets et des demandes de dispense de cours et d'examens.

En 2003, un Conseil de formation supra-provincial pour les services publics d'incendie francophones et germanophones et un Conseil de formation supra-provincial pour les services publics d'incendie néerlandophones ont été mis sur pied. Ces conseils de formation se composent d'un président, d'un directeur des fédérations de services d'incendie respectifs, de techniciens représentant les services d'incendie, d'un représentant opérationnel de la Direction générale et d'un officier professionnel qui représente le service d'incendie et l'aide médicale urgente de Bruxelles-Capitale. Ils assurent notamment la coordination et le contrôle qualitatif des formations dispensées par les centres provinciaux de formation.


Organigramme

La Direction générale Sécurité civile fait partie du Service public fédéral Intérieur, qui compte cinq directions générales et deux instances d'asile indépendantes. Notre Direction générale se compose de quatre directions opérationnelles, trois directions du personnel et cinq cellules de support. Jérôme Glorie, directeur général, est à la tête de la Direction générale Sécurité civile depuis le 15 janvier 2012.

Sécurité Civile fait partie du SPF Intérieur

Page d'accueil du site IBZ