De Noodcentrale se déplace à la mer

Le lundi 6 mars 2017, le premier épisode de la nouvelle saison de De Noodcentrale a été diffusé sur la VRT. Cette saison met en lumière les opérateurs et les calltakers des centres d’appels urgents 112 et 101 de Flandre Occidentale. Ils ont été filmés cet été afin de mettre en avant les particularités des appels d’urgence à la côte qui peut connaître une forte affluence durant les jours ensoleillés.

Comme l’illustre le premier épisode de De Noodcentrale, il peut arriver qu’un enfant soit porté disparu. Les parents appellent alors le numéro d’urgence 112 ou 101. Mais que se passe-t-il ensuite ?

Où, quoi, qui et quand

Tout d’abord, le calltaker ou l’opérateur va essayer de recueillir le plus d’informations possible sur l’enfant :

  • Où la disparition a-t-elle eu lieu ? Où l’enfant a-t-il été vu pour la dernière fois ? Jouait-il au bord de l’eau ou d’un brise-lames ? Portait-il un maillot ? Y a-t-il un risque qu’il ait été dans l’eau ?
  • Que s’est-il passé ?
  • A quoi l’enfant ressemble-t-il ? De quelle couleur sont ses cheveux ? Quels vêtements porte-il? L’enfant avait-il quelque chose sur lui, de grand et/ou de coloré, comme un ballon par exemple ?
  • Depuis combien de temps l’enfant a-t-il disparu ?

Ils procèdent ainsi afin de déterminer s’il existe un risque de noyade, et d’être en mesure, si nécessaire, de donner des repères pertinents aux personnes qui s’attèlent au Search And Rescue (SAR) par exemple par hélicoptère et de pouvoir déterminer via les marées où l’enfant aurait pu se retrouver dans le cas où il se serait baigné.

Premiers points de contact durant l’été : les sauveteurs

Durant l’été, les sauveteurs présents sur la plage sont les premiers points de contact pour les centres d’appels urgents.

  • Lors des périodes dites vertes (à savoir en juillet et août, de 10h à 19h), les sauveteurs sont présents sur la plage. Durant cette période, l’opérateur va toujours contacter le chef des sauveteurs présent sur place. Le sauveteur évalue la situation et décide, en collaboration avec la police, de la procédure à suivre.
  • Lors des périodes dites rouges (à savoir toute l’année, à l’exception de la période dite verte), les sauveteurs ne sont pas présents sur la plage. Durant cette période, c’est la police, une fois sur place, qui évalue la situation. Si suffisamment d’éléments indiquent que la personne se trouve dans l’eau, il se peut également que ce soit l’opérateur du centre d’appels urgents 112 qui avertisse immédiatement les pompiers et la Garde côtière afin d’entamer les opérations de recherche.

Garde côtière/MRCC

Si l’on suspecte que l’enfant se soit retrouvé dans l’eau, l’opérateur 112 avertira la Garde côtière, c’est-à-dire le « Maritiem Reddings- en Coördinatiecentrum » (Centre de coordination et de sauvetage maritimes) ou MRCC. A son tour, elle enverra les moyens suivants : la police de la navigation (SPN), les équipes Search And Rescue (SAR) et éventuellement un hélicoptère. Dans le même temps, les opérateurs du centre d’appels urgents appellent également les pompiers afin d’assurer la communication entre les différents acteurs. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour retrouver l’enfant porté disparu. En 2016, la Garde côtière a enclenché cette procédure à 36 reprises, dont 19 fois durant les mois de juillet et août.

Plus d'infos 

Vidéo Comment protéger vos enfants pendant les vacances?

De Noodcentrale sur één, la chaîne publique flamande

A parti du 6 mars, la VRT één diffuse la deuxième saison de De Noodcentrale durant huit semaines à 20h40 le lundi. Outre la Flandre Occidentale, les centres d’appels urgents d’Anvers et de Liège sont également mis en lumière.

Sécurité Civile fait partie du SPF Intérieur

Page d'accueil du site IBZ